OHA

Yan Nick Accordéon

« J’ai beaucoup dessiné pour les grandes personnes, et elles n’ont pas vraiment bien compris mes dessins. Alors un jour, j’ai décidé d’apprendre à voler de mes propres oreilles… »

Photo de profil Artiste OHA

A propos de l'Artiste

Yan Nick, oiseau des rues se balade de ville en ville, de continent en continent, voir de planète en planète ! Il s’arrête quelques instants avec son accordéon pour boire un petit verre de son à partager …

Quand sa valise s’ouvre au vue de ces passants honnêtes, le voyage reprend vie …

La Rue Ketanou, Noir Désir ou encore Yann Tiersen auront influencé ce gavroche ensoleillé.

Quelques compositions également, histoire de mieux parler de ce que l’on vit.

Sur les chemins de la Bohême, il a croisé un groupe Congolais, Solo Sita et SOS Watondo, qui lui permettront de découvrir enfin la scène. Il se produira en Hollande avec sa Darbuka.

Arrivé dans les Caraïbes, il va rencontrer des Cubains, des Guadeloupéens puis intégrer Toccata en Martinique avec son ukulélé.

L’accordéon est apparu il y a trois ans lorsqu’il arrive en Colombie, suite à un long voyage  en voilier. Dès son arrivée sur le continent sud américain, il formera un duo Franco-Argentin, Gringo Loco, avec Luciano Astori, guitariste et Yannick à l’accordéon.

Ils feront le tour de l’Amérique du Sud pendant 2 ans, en jouant dans les rues, les bus, les bars, les hôtels, les bateaux et quelques festivals. Ils graveront leur disque, Gringo Loco, «El Camino de la Bohemia» dans les studios de Bogotá, et dans les chambres d’hôtel avec leur microphone portable.

Yannick s’autoproduit dans la réalisation graphique, le montage de ses vidéos ainsi qu’à l’enregistrement de ses disques.

Après ce long voyage, il rentre en France, et joue pour la première fois dans son pays. La magie fonctionne … Mais encore timide, il décide de partir aux îles Canaries où il rencontrera Male, un percussionniste et joueur de kora Sénégalais. Le duo Franco-Sénégalais apportera un nouveau son, qui va encore enrichir son éducation musicale et ses voyages.

Puis la Thaïlande, et le Japon, ou il rencontrera de nombreux grands musiciens, notamment le groupe Moo-Talas, qui l’invite pour une tournée au pays du soleil levant! Il prendra conscience de son énergie face à un public.

Aujourd’hui, il continue de se produire en solo, et il accompagne deux autres groupes toujours avec son accordéon.

  • Dele Ka, groupe au influence africaine et française.
  • Macadam Hirsute, groupe de toubadour swing.

Ainsi il apprend à devenir mugicien.

Sa galerie

Cookie Consent with Real Cookie Banner